La notion de stock

Le stock est une notion centrale et essentielle d’un système de gestion informatique. Dans OYA toutes les matières et tous les produits qui sont déclarés comme devant être gérés en stock vont être enregistrés et tracés. Chaque ligne de stock peut être suivie avec une double unité de gestion, un ou plusieurs conditionnements, une conformité,  un code à barre, un lot. La gestion peut se faire en unité, en colis ou en palettes.
recevoir_marchandise

Recevoir des marchandises

En général le stock est alimenté par les réceptions d’achats. Ces réceptions peuvent être créées avec le module de gestion des achats. Chaque réception est enregistrée comme un mouvement prévu à date. La réception est effective dès lors qu’un opérateur a validé la quantité du produit reçu. On peut également alimenter le stock par des mouvements externes. Le stock reçu peut être soumis à un contrôle libératoire. La comptabilisation des stocks disponibles peut donc dépendre de ces contrôles.
expedier_pf

Expédier des produits finis

Les expéditions de produits sont créées par le module de gestion des ventes. Chaque expédition est exprimée sous la forme d’un mouvement de sortie de stock planifié à date. La sortie du stock est effective dès qu’un opérateur a validé le chargement effectif dans un camion ou la prise de marchandise directement par le client. La sortie de stock peut également être alimentée par un mouvement externe. Le chargement peut être soumis à un contrôle libératoire, certains produits peuvent être expédiés en quarantaine.
consommer_fabrication

Consommer des stocks

La consommation des matières en stock peut être réalisée de manière automatique ou sur déclaration de l’opérateur. La quantité prélevée peut être basée sur la quantité théorique enregistrée dans la nomenclature du produit ou la quantité réelle déclarée par l’opérateur sur poste ou sur relevés saisis après fabrication. La consommation des stocks se fait en tenant compte des règles de lots, d’affectation forcée ou de règles de prélèvement (FIFO, LIFO, FIFO DLUO, LIFO DLUO, manuelle…).
enregistrer_fabrication

Enregistrer les fabrications

Lors de la fabrication on enregistre les entrées de produits finis ou semi-finis. Ils peuvent être stockés conditionnés et mis en palettes. Pour chaque fabrication un suivi de lot et de DLUO de fabrication peut être enregistré. On peut également diviser les fabrications en fonction de conformités observées. Certaines conformités peuvent exclure le stock immédiatement pour ne pas le comptabiliser ou l’utiliser. Les étiquettes peuvent également être créées lors des réceptions. Enfin un contrôle libératoire permet de gérer la séparation des stocks disponibles ou indisponibles.
reapprovisionner

Réapprovisionner

Le calcul du besoin prend en compte tous les mouvements de stock enregistrés dans le logiciel. A la base du stock disponible on trouve la quantité physique réellement en stock. On ajoute ensuite tous les mouvements planifiés en entrée et on soustrait tous les mouvements planifiés en sortie. Les stocks bloqués pour contrôle peuvent être exclus ou inclus dans ces calculs. Bien entendu les calculs se font à date et permettent donc de calculer les besoins jour par jour.

La méthode de réapprovisionnement peut être basée sur un calcul automatique de MRP (Materials Requirements Planning) ou sur une lecture directe des stocks qui tient compte des quantités de précaution, de délais de réapprovisionnement, des quantités minimum de réapprovisionnent.

Share this page

More...